Quelle différence y a-t-il entre les dioptries et les dixièmes ?


- Les dioptries représentent l'unité de mesure de la puissance d'un verre correcteur à placer devant un oeil afin qu'il voie le mieux possible.
- Les dixièmes expriment la taille des lettres lues au loin par un oeil. Plus les lettres sont petites plus les dixièmes augmentent.
Il existe une relation approximative entre la myopie (en dioptries) et la vision de loin non corrigée (en dixièmes).

Pour une myopie de - 0.75 D,
la vision est de 5 à 8/10 sans correction.

Pour une myopie de - 1.50 D,
la vision est de 2 à 4/10 sans correction.

Pour une myopie de - 3.00 D,
la vision est inférieure à 1/10 sans correction.

Pour une myopie de - 6.00 D,
la vision est inférieure à 1/20 sans correction.


Au-delà, la vision sans correction n'est pas chiffrable.
C'est dire combien une myopie même faible peut être un handicap dans la vie.
On peut considérer cependant que la vue est correcte au delà de 5/10èmes. En effet, il ne faut pas penser que, lorsque l'acuité est de 5/10émes, on voit seulement 50% de l'acuité maximale. La courbe n'est pas linéaire mais logarithmique, aussi il y a la même différence entre 1/10 et 2/10 qu'entre 2/10 et 10/10èmes ! Lorsque la vision progresse de 2 à 5/10, le progrès est beaucoup plus grand qu'entre 5 et 10/10èmes.

Comme pour la myopie, le degré d'hypermétropie ou de presbytie est mesuré en dioptrie (D) mais avec un signe positif devant. (Verres convexes)

On reconnaît un myope derrière ses verres car ses yeux paraissent plus petits qu'en réalité, alors que les yeux d'hypermétropes paraissent plus gros.